User experience : les pièges à éviter

User experience : les pièges à éviter

User experience : les pièges à éviter !

Face à l’évolution continue du monde de la communication et du marketing, les termes ux ui sont de plus en plus utilisés. En effet, user experience et interface utilisateur constituent depuis quelques années des pratiques indispensables dans le milieu du web. Impossible de faire l’impasse ou même de confondre ces deux disciplines au risque de fâcher les puristes du milieu ! Alors que sais-tu de ces deux concepts ? En quoi consistent-ils et comment les appliquer à bon escient ? Quelles sont les erreurs à ne pas commettre pour réussir un projet web avec cette approche ? Tour d’horizon sans plus tarder !

Expérience utilisateur définition

Pour entrer en matière, commençons par un rappel. L’expérience utilisateur désigne l’ensemble de méthodes basées sur le design, visant à produire une expérience positive pour chaque utilisateur à l’occasion de son interaction avec le produit.

Attention aux idées reçues. L’ux ne concerne pas uniquement l’interface d’un site web. La méthode UX traite également le contenu, l’information et le service. L’UX designer se pose les questions suivantes : le produit est-il capable de susciter une émotion et une réaction positive chez l’utilisateur ? L’UX se focalise en réalité sur l’ergonomie, les aspects graphiques et socioculturels ainsi que la communication. L’on parle également de user experience design. Alors quelles sont les bonnes et les moins bonnes méthodes à adopter pour une expérience utilisateur réussie :

  • Pour la mise en page, il faut rester sur les lignes du standard pour assurer la fluidité de la navigation sur le site.

  • L’arrière-plan est fait pour captiver les utilisateurs et non pour envoyer d’autres messages que ceux qui sont prévus. Il faut donc éviter de trop le charger.

  • Les images de meilleure qualité signifient que le site internet est sérieux. C’est un point essentiel pour assurer la qualité visuelle du site.

  • Les couleurs ne doivent pas être choisies selon les préférences de l’ux designer. Il faut prendre en compte la culture et les valeurs de la marque ainsi que le type de message à faire passer aux internautes…

  • Chaque page ne doit pas être trop chargée par des textes, images, icônes, boutons… Il faut les aérer en mettant des vides là où il le faut. Ton site doit respirer !

  • Pour ce qui est de la banque d’images, il faut miser sur celles qui sont plus réalistes afin que les internautes puissent s’identifier aux personnages et capter ainsi plus facilement le message…

  • La typographie est également un élément très important pour l’UX. Le choix doit être en accord avec l’image de marque et ton identité visuelle.

  • Animer un site ne signifie pas en faire un clip psychédélique. Il faut rester subtil et efficace.

User experience : le danger d’impliquer un UX designer trop tard

Un produit bien construit, bien fonctionnel et agréable à utiliser est un atout indéniable qui permettra de te différencier de la compétition. L’UX designer doit se mettre à la place de l’utilisateur afin de déterminer tous les éléments techniques et environnementaux à prendre en considération lors de la création d’un produit ou un service. Il est évident que l’UX designer joue à ce titre un rôle primordial dans la stratégie marketing d’une entreprise. Toutefois, certains entrepreneurs et gestionnaires de projets ne semblent pas encore mesurer la valeur d’une telle implication et ne font participer le UX designer que plus tardivement dans le projet. Une grosse erreur susceptible d’entraîner de nombreuses pertes. Explications…

  • Premièrement, cela peut se traduire pas un gaspillage de temps. Il est vrai qu’une équipe peut se charger d’étudier les besoins des utilisateurs, mais rien ne vaut les compétences d’un spécialiste.

  • Ensuite, engager un UX designer trop tard dans un projet pourrait engendrer plus de frais, parce que ce dernier pourrait prétendre à une rémunération beaucoup plus élevée avec des heures de travail journalières plus nombreuses pour rattraper un éventuel retard…

  • Sans l’intervention préalable d’un UX designer, il se pourrait que l’équipe chargée de la création mettent en place des fonctions qui s’avèrent peu pertinentes et même superflues par la suite : perte de temps et d’argent. Enfin, l’identification des objectifs ainsi que l’étude des besoins des utilisateurs font partie des spécialités d’un UX designer. Alors, si d’autres personnes l’ont déjà fait avant lui, il ne se sentira pas à l’aise, et peut perdre de son efficacité au sein de l’équipe.