Retrospective 2017 : le bilan en 5 points

Retrospective 2017 : le bilan en 5 points

Tu jongles probablement entre de multiples défis hautement stratégiques : le minutage de la température de la sacro-sainte dinde, les derniers paquets cadeaux à emballer et le petit cousin qui a décidé de faire ses dents sur votre canapé… Nous profitons de l'occasion pour nous immiscer dans cet agenda sportif et calorique et te glisser notre bilan de l’année 2017 entre la bûche et le champagne.

N°1 : La France : The startup Nation

« Phénomène Macron », « création de Station F » ou « boom de la French Tech », « essor des licornes françaises »… La presse ne tarit pas d’explications pour décrypter la « Startup mania » qui s’empare désormais de l’hexagone. En parallèle, alors que le mouvement startup s’accélère et que la création d'entreprises séduit de plus en plus de Digital Natives, de nouvelles disciplines et méthodes voient le jour et viennent dépoussiérer les codes classiques : growth hacking, lean startup, content management, pitch… La liste est longue et continue de s'enrichir ! A rebours des clichés et images d'épinal du baby foot et des baskets Stan Smiths, un bon lot de nouvelles pratiques et de méthodes apparaissent et sont susceptibles d'être transposées au sein des grands groupes. A bon entendeur...

Plonger dans l’univers startup

lean startup

N°2 : L’intelligence artificielle : demain tous robots ?

D'après la très sérieuse université anglo-saxonne Oxford, 50% des métiers actuels disparaitront d'ici 2025. Observateur avisé, le Dr. Laurent Alexandre a officiellement annoncé cette année l’entrée dans "la Guerre des intelligences", une ère qui créerait une civilisation profondément inégalitaire, ne bénéficiant qu’à une petite oligarchie d’ « éclairés ». En cause : la concurrence d’une intelligence artificielle de plus en plus omniprésente… Dans ce nouveau paradigme, une énorme prime sera donnée à ceux qui seront dotés d’une forte intelligence conceptuelle...les autres encourrant le risque d'être de plus en plus dépossédés de leur métier. Glaçant, non ?

Découvrir l’intelligence artificielle

Intelligence artificielle

N°3 : Le leadership bienveillant (enfin ?)

Burn-out, Brown out, Bore-out… le cortège de nouveaux maux des temps modernes 3.0 s’est poursuivit en 2017. Mais signe encourageant, notre époque n’a jamais autant parlé de leadership bienveillant et collaboratif. Alors ? La fin du management top-down, du manque de sens et du quotidien kafkaïen, c’est pour quand ? Il est temps de se lancer sans plus tarder et de débuter 2018 du bon pied...

La formation à passer à mon boss

leadership bienveillant

N°4 : L’explosion des cryptomonnaies

Bitcoin, Litcoin, Etherum… pas un jour ne passe sans qu’une nouvelle cryptomonnaie ne fasse l’actualité. Ultra-volatiles, celles-ci sont sorties cette année de leur confidentialité pour faire les gros titres des journeaux… Impossible de faire l'impasse sur le phénomène qui semblent passionner tout le monde, de ta grand-mère jusqu'à ton banquier. Souvent sulfureuses, elles sont accusées d’alimenter les circuits financiers du dark net. Mais au delà du (bad) buzz, elles exploitent également une technologie passionnante : la blockchain, susceptibles de révolutionner des pans entiers de notre économie. Du transfert d'actifs en passant par les smart contracts, la blockchain n'a pas fini de faire parler d'elle dans les mois à venir...

Parler bitcoin avec ta grand-mère

leadership bienveillant

N°5 : La transformation digitale : la bataille perdue ?

Airbnb dans l'hôtellerie, Uber dans les transports... La presse a beau faire sonner les sirènes de l’uberisation et agiter la peur des "startups barbares", pour 87% des dirigeants de PME-ETI, la transformation digitale n’est pas une priorité. Une bonne douche froide en cette fin d’année… Parmi les principaux freins invoqués, on cite notamment :

  • La complexité du sujet
  • Le manque de compétences en interne
  • Le manque de moyens financiers
  • Les résistances au changement en interne

Plus inquiétant, l'étude menée par BPI France révèle que l'esprit collaboratif - prérequis à la réussite de la digitalisation de l'entreprise - est peu présent. Ainsi, seuls 25% des dirigeants associent leurs équipes opérationnels au projet de transformation - alors que celles-ci sont les premières concernées.

Faire enfin un retour vers le futur

leadership bienveillant

Et boom, c'était tout... Toute notre KokoTeam a hâte de te retrouver en 2018 pour décrypter ensemble les innovations et les compétences de demain. D'ici là, arrivederci !