Lean startup : la méthode qui cartonne

Lean startup : la méthode qui cartonne

Lean startup définition

Monter une affaire, c’est une chose, monter un business qui cartonne en est une autre ! Tu as décidé de te lancer dans la création d’entreprise ou tu as tout simplement un grand projet en tête ? As-tu déjà entendu parler du lean startup ? Dans le monde de l’entrepreneuriat 2.0, ce terme est très répandu et n’en finit pas de faire le buzz.

Tout d’abord, place à la définition ! lean startup definition : le lean startup est une méthode consistant à étudier la faisabilité et la possibilité de succès pour un projet donnée. Lorsqu’une startup applique cette stratégie, c’est qu’elle souhaite trouver des réponses à une question importante : est-ce que mon projet est un bon projet ? Est-ce je peux réussir avec ? Ce sont les réponses à plusieurs questions qui permettent de déterminer si le projet concerné est une bonne idée ou non. Les problèmes principaux résolus par le produit ? La valeur du produit ? Combien est-ce que cela va coûter ? Quels sont les revenus attendus ou espérés ? Quels canaux pour la promotion ? Le business plan est-il adapté au modèle économique prévu par le créateur ou les créateurs du projet ? L’on parle aussi de lean canevas qui est une stratégie basée sur une étude comparative du business plan et du modèle économique d’un projet.

Lean startup : mode d’emploi

Lean Startup… ce terme très en vogue n’est pas toujours facile à comprendre. Pour t’aider à mieux adhérer à cette stratégie indispensable à la réussite en affaires, tu dois être en mesure de passer de la théorie à la pratique et mettre le lean startup en action !

Développer un projet **, cela commence par une idée en tête. Concevoir un business plan, puis mettre au point le **produit, l’offre ou le service, suivi du lancement sur le marché ou de la présentation au public cible… Tout cela peut être rapidement accompli par l’entrepreneur débutant ! En revanche, celui-ci ne doit pas tomber dans un des pièges les plus redoutables de tout jeune apprenti startuper : mettre sous papier glacé son business plan et le contempler religieusement sans collecter les feedbacks du marché !

Les adeptes du lean startup ont une religion : celle des utilisateurs et de leurs précieux retours d’usage. Ces derniers veillent à systématiquement vérifier chacune de leurs différentes hypothèses et déceler les blocages et les bons feedbacks à retenir. Adeptes de l’économie et de la frugalité, ils veillent à développer une produit basique (le fameux Produit Minimal Viable) doté de très peu de fonctionnalités, afin de pouvoir rapidement les tester et itérer. Dans cette logique, l’agilité et l’itération sont clés et te permettent de faire grandir ton produit à chaque étape au plus près des attentes de tes futurs consommateurs…

Lean startup : le précieux lean canevas

De nombreux experts encouragent l’utilisation du lean startup canevas. Le lean canevas est en effet indissociable de la méthode du lean startup et un précieux outil pour l’entrepreneur en herbe. Il s’agit d’une méthode présentée sous forme de tableau à 9 cases. Ce sont les hypothèses, et les aspects visuels du projet de la startup qui y sont détaillés. Ce tableau aide l’entrepreneur à identifier rapidement des points négatifs ou à revoir certaines parties de son business plan. Véritable grille d’analyse, l’entrepreneur dispose ainsi d’une synthèse des points clés de son projet, celui-ci a ainsi tout le loisir de passer au crible des tests et des retours utilisateurs l’intégralité de ces différents aspects.

Lean startup : aussi adopté par les grandes entreprises

Lean startup : même si le terme évoque la jeunesse et le commencement, les grandes entreprises ont également compris l’importance de cette méthode. Finie l’époque où la lean startup formation était seulement enseignée au sein des incubateurs et accélérateurs ! Le lean startup s’exporte à présent de plus en plus au sein des grands groupes, PME et ETI !

Etant basé sur le principe de réalité et de retour utilisateur, le lean startup permet en effet aux leaders de revoir leurs priorités et de mettre en place une organisation agile assurant la rentabilité de leurs projets. Bref, le lean startup a encore de beaux jours à venir…