L'histoire de la photo argentique

L'histoire de la photo argentique

Etes-vous familier de la photographie argentique ? Développement photo, papier photo argentique, laboratoire photo, agrandisseur, reflex argentique, tirage photo argentique... Que des termes oubliés de beaucoup d'entre nous, souvent synonymes d'une époque révolue. A l’ère des smartphones, et autres appareils numériques, la photographie argentique revêt le doux parfum suranné d’une époque où l’on patientait encore pour le développement argentique et le tirage photographique de ses pellicules de photos en noir et blanc avant de les découvrir… Pourtant aujourd'hui, alors que la photographie numérique a de beaux jours devant elle, la photo argentique fait un retour en force : goût d'une certaine nostalgie, envie d'être au plus près de la technique, ou simple effet de mode ? La photo argentique a pourtant une histoire riche de plusieurs années qui mérite d'être racontée. Petit récit d'un appareil photo pas comme les autres...

De la chambre noire…

L'appareil photo argentique a une histoire riche, composée de multiples inventions faites au fil des siècles. Au XXème siècle, le scientifique arabe et père de l’optique moderne Ibn Al Haytham pose les bases du matériel photo indispensable : la première camera osbcura ou chambre noire, celle-ci permet pour la première fois la projection de la lumière. Mais, ce n’est qu’en 1825 que le procédé est amélioré par Nicéphore Niépce grâce à l’invention de l’héliographie, première tentative malheureuse de fixer des images sur un support. Après sa mort, son associé Louis Daguerre prend sa relève et réussit ce que son prédécesseur n’avait pas réussi à faire : fixer enfin une image sur un support, à l’aide de plaques recouvertes d’argent ! Un tour de force pour l’époque…

A la première pellicule !

L’invention du négatif intervient en 1884, à l’initiative de William Henry Fox Talbot, mais ce négatif n’a encore rien à voir avec celui que nous connaissons aujourd’hui… Il faut attendre l’industriel américain George Eastman, fondateur de la société Kodak, pour concevoir le négatif moderne. Quelques années plus tard, en 1935, la couleur fait son apparition et se répand à grande échelle dans les années 50.

Photo argentique vs numérique

S’en suit une course technologique : la photographie instantanée, dite polaroid du nom de la société ayant créé ce procédé, fait son apparition dans les années 60, avant de connaitre son pic dans les années 70-80 puis de disparaître… et bientôt, à l’aurée des années 2000, la photographie numérique supplante l'appareil argentique. La photo argentique conserve toutefois ses adeptes, et elle demeure sans conteste un excellent outil pour apprendre à maîtriser manuellement chacun des paramètres de votre appareil !

Aujourd'hui, certains photographes contemporains professionnels s'illustrent d'ailleurs dans cette discipline : le lillois Fred Laurent et le genévois Sébastien Fanget, deux talentueux photographes qui continuent de sublimer avec talent les techniques de la photo argentique pour le plaisir de nos yeux. Côté inspiration, le réseau social Instagram n'est pas en reste. Celui-ci propose quelques beaux comptes Instagram argentique ! Ces derniers se distinguent par leur qualité et leur orginalité, parmi lesquels nous pouvons notamment citer :

  • @camerafilmphoto : prolifique, ce compte Instagram collecte patiemment les plus belles photographies argentiques du globe, un régal pour les aficionnados.

  • @believeinfilm : depuis 1853, la fabrique se consacre à la promotion de la photographie sous tous ses angles ! Un solide historique, une passion pour l'argentique et une équipe d'experts toujours en quête de nouveaux clichés...

  • @filmsnotdead : autre ardent défenseur de la pellicule, ce compte Instagram ravira les nostalgiques et amateurs de l'argentique...

  • @japancamerahunter : amoureux de l'appareil argentique, JapanCameraHunter arpente le monde à l'affût de négatifs... Un passionnant voyage au gré de ses coups de coeur et inspirations, un vrai plaisir !

Photo argentine : à vous de jouer !

Caddy photo, photo numerique, moyen format, developpement photo argentique, forum photo ou encore film noir et blanc... Certains vrais passionnés de photo argentique ont chez eux un labo argentique pour développer eux-mêmes leurs propres photos ! Un vrai processus : sur de la pellicule argentique (ou film argentique), les photos sont ainsi fixées dans un environnement répondant à de stricts critères : absence de lumière, liquide et support adapté... Fini le Kodak portra ou le tirage photo numérique... Rassurez-vous, de nombreux professionnels de la photo acceptent encore de développer vos photos argentiques en tirage papier sans difficulté.