Joseph Jabbour, l'archi-photographe

Joseph Jabbour, l'archi-photographe

Franco-libanais, Joseph Jabbour photographie un quotidien poétisé. Son approche pure et géométrique de la photographie a rapidement tapé dans l’oeil de la scène photographique. Lignes, volumes, courbes… l’artiste peaufine une palette aux tonalités blanches et grises mettant en scène l’environnement urbain, la ville sous toutes ses coutures demeurant son terrain de jeu de prédilection. Rencontre avec l’artiste.

Tes photographies sont minimalistes, avec des lignes très graphiques et une vraie recherche au niveau des perspectives. Comment définis-tu ton style ?

Le terme “graphique” résume très bien mon style. En effet, plusieurs éléments se superposent et dialoguent dans mes photos: architectures, individus, textures, lumières et ombres. Mais la plus grande importance est accordée à l’harmonie l’ensemble, les échelles et le dessin géométrique maîtrisé.

Tu as grandi jusqu’à tes 18 ans au Liban, comment ton enfance a-t-elle influencé ton travail ?

Le Liban est un pays d’une densité folle, et ce à plusieurs niveaux. Dans les grandes villes, notamment à Beyrouth, le paysage urbain, culturel et social est très chargé. Je pense que ce contexte a paradoxalement incité mon œil à chercher la poésie dans les détails et la simplicité, et développer donc un regard attentif qui détecte le potentiel photogénique d’un sujet épuré et minimaliste perdu dans une masse d’informations.

Fait singulier, tu cultives une double caquette puisque tu es à la fois photographe et architecte. Dans quelle mesure ton oeil d’architecte influence ton travail de photographe ?

Je manipule un cliché photographique de la même manière qu’un plan d’architecte. Les deux représentent pour moi un projet de composition graphique, où chaque ligne, matière et point de fuite doit contribuer à l’aboutissement de cette composition. La cohérence et le dialogue entre ces divers facteurs sont, à mon goût, primordiaux dans les deux exercices.

Quelles sont tes sources d’inspiration ?

Par le biais de mes études en architecture, j’ai découvert des architectes dont la théorie et l’œuvre réalisée me fascinent énormément, comme Zumthor, Ando, Koolhass et d’autres. Leurs constructions sont pour moi des temples de lumières et de savoir-faire, je pourrais y passer des journées entières à les observer et les photographier.

Sinon j’essaie constamment de caler dans mon planning hebdomadaire une séance de ciné et/ou une expo d’art contemporain, même quand je suis en vacances. Ca représente pour moi une source d’enrichissement propice à la création. Je suis également en recherche perpétuelle de découverte musicale, chacune de mes photos illustre une phrase musicale quelconque, rarement dévoilée !

Tes photographies sont résolument urbaines, quelles sont les villes que tu aimes shooter en particulier ?

Il s’agit surtout de villes que je n’ai pas encore eu l’occasion de visiter et/ou shooter. J’espère bientôt pouvoir voyager à Tokyo, Brazilia ou encore la Havane. Je suis perpétuellement à la recherché de paysages culturels, urbains et naturels divers, ainsi que des architectures oubliées et/ou emblématiques.

Ton style a-t-il beaucoup évolué depuis tes débuts ?

Ma technique a évolué, mais le style est plutôt constant dans ses grandes lignes, gardant une identité forte et assumée… par contre il est relativement très poreux : nuancé, flexible et variable selon le contexte et les inspirations. Sans oublier l’impact de l’état physique et psychologique du photographe sur l’ambiance d’une photo, au moment de la prise de vue et de l’edit !

Comment continues-tu à peaufiner tes techniques et à monter en compétences ?

Je ne m’arrête jamais. Je voyage souvent, et j’accepte des missions professionnelles et artistiques qui me semblent défiantes et me font sortir de ma zone de confort “technique”. Je teste également du nouveau matériel photographique quand l’occasion se présente.

Tu as un compte Instagram très actif, quel rôle joue ce réseau social dans ton travail ?

Je considère mon compte Instagram comme un portfolio interactif. C’est sur ce réseau que j’ai commencé à partager mon travail, il occupe ainsi une place essentielle dans ma vie professionnelle. Je l’alimente régulièrement et j’essaie d’interagir le plus souvent possible avec les gens et les marques qui me suivent.

Envie d’ apprendre la photographie et d’affiner vos techniques de prises de vue ? Ou tout simplement soucieux de t’initier aux bases de la photographie ? Il est temps de suivre le photographe professionnel Joseph Jabbour ! Dans le cadre d’un shooting photo réalisé sur un de ses spots favoris, tu découvriras les secrets et techniques photo de l’artiste. Profondeur de champs, balance des blancs, vitesse d’obturation, cet artiste de la photo de paysage te confiera tous ses secrets afin de t’aider à peaufiner ton style et ta technique photo.