Marie Emilienne Viollet : So Couture !

Marie Emilienne Viollet : So Couture !

Donnez-lui une épingle et du fil, elle vous fera des merveilles. Avec une douzaine d’années d’expérience au compteur et plusieurs ouvrages de références à son actif aux éditions Marabout, Marie Emilienne Viollet fait partie des figures montantes de la couture. Une marque, un atelier, des livres à la pelle, il n’en fallait pas plus pour aiguiser notre curiosité et partir à la rencontre de la talentueuse créative !

Peux-tu nous raconter ton parcours ? Comment as-tu découvert la couture ?

Petite, il paraitrait que je m’enfermais seule pendant des heures dans ma chambre et que je ressortais avec des vêtements pour mes poupées. Je n’ai pas beaucoup de souvenir de cette époque si ce n’est que ma petite machine à coudre ! Je l’adorais. Et puis j’ai grandis… J’ai rejoint une école qui forme les petites mains des ateliers de haute-couture. Ensuite j’ai fait une formation de modélisme, plus adaptée au monde industriel. J’ai travaillé dans la foulée dans plusieurs entreprises du luxe français avant de me tourner vers l’enseignement.

J'ai ensuite voulu retourner aux sources ! Mon but ? Rendre accessible à tous le savoir faire de la couture. J'oeuvre donc aujourd’hui en ce sens : je donne des cours de couture de visu et sur le net, j'écris des livres, et je crée des patrons de couture, entre autre…

Quels conseils donnes-tu à celui ou celle qui souhaite suivre tes pas ?

C'est une question très difficile car chacun est unique ! Ce qui me convient ne convient pas forcement aux autres... Au final, je pense que le plus important c'est de rester soi-même et de se faire plaisir !

Comment continues-tu à monter en compétences et à te former ?

Dans le domaine de la couture, je fais des expérimentations. J'aime dessiner des vêtements avec des volumes improbables et trouver la solution devant mon mannequin !

Tu as formé de nombreux jeunes stylistes à Paris et à Shanghai. Entre ces deux scènes créatives, as-tu pu observer des grandes différences dans l’approche de la couture ?

Dans les deux cas, je travaillais dans des écoles internationales françaises. Nous les formions au savoir faire français, avec les mêmes méthodes. La différence se fait dans la motivation : comme partout, les étudiants motivés et curieux y arrivaient beaucoup mieux que leur camarades arrivés dans la couture sans grande passion !

Tu as fondé ta propre marque de Patron, tu as lancé les Ateliers Paris Beaubourg… tu as la fibre entrepreneuse ! Quel est ton moteur ?

Je crois que mon premier moteur, c'est ma créativité ! Que l'on créé un patron de couture ou une entreprise, c'est toujours de la création. Et puis, je ne pense pas à ma retraite, je me fais plaisir …

Quels sont tes derniers coups de coeur créatifs ?

Il y en a tellement, c'est dur de les nommer tous ! En musique je dirai Jain, The Pirouette et Polo&Pan. Dans l'univers pour enfant, c'est Atelier Moune, Immortelle Randonnée de Jean-Christophe Rufin et Zero déchet de Béa Jonhson pour les livres, We love happy endings pour les films, et tellement d'autres...

Machine à coudre, bobines, aiguilles, fils… Envie de te lancer dans un premier atelier couture ? Il est temps de te lancer et de partir à l’assaut de nouveaux talents créatifs. Pour t’aider dans cet apprentissage, Marie-Emilienne t’apprendra tout d’abord à maîtriser ta machine à coudre puis à t’initier aux bases de la couture en créant une première trousse. Rien de tel pour débuter du bon pied et faire tes premiers pas en toute sécurité !