Type de management : les essentiels

Type de management : les essentiels

Type de management : les 6 profils de manager

Sais-tu que le style de management d’une entreprise peut varier selon la personnalité de son manager ? A chacun son style ! Chaque personne a des caractéristiques et des traits de personnalités différents… et autant rappeler l’évidence : personne ne nait manager, on le devient ! Au fil des années d’expérience, des savoirs-être et savoirs-faire, des années… Bref, à chacun son type de management ! Et d’ailleurs, quel type de manager es-tu ? Nous t’embarquons pour une revue des six principaux profils de managers qui existent !

Les différents types de management d’une entreprise

Le manager égalitaire

Un manager égalitaire est un leader qui cherche à tout prix à établir l’égalité entre les collaborateurs. La participation de tout le monde est primordiale et dans cette optique, personne ne doit dominer. En donnant à chacun une part de responsabilité égale, il parvient à établir une relation de confiance et encourage toujours le travail collaboratif. Chaque membre de l’équipe gagne en confiance en soi. Nombreux s’accordent à dire qu’il s’agit du profil de manager le plus efficace. On parle également de management « délégatif ».

Le manager autoritaire

Un manager autoritaire est celui ou celle qui joue la carte de la tyrannie. Personne d’autre que lui ne doit imposer une idée au sein de l’équipe. La décision lui appartient et il n’éprouve pas le besoin de demander l’avis de ses collaborateurs. Dans les cas les plus extrêmes, ce style directif conduit à l’arrêt d’un projet ou même à la faillite de la société.

Le manager motivationnel

Un manager dit « motivationnel » a pour objectif de booster la motivation de ses collaborateurs. Pour cela, il demande une participation effective de tous les collaborateurs. La décision ne doit être prise que par la majorité des membres de l’équipe. Une personne motivée est un employé qui se sent impliqué. Ce profil est donc plutôt positif.

Le manager empathique

Un manager empathique est un dirigeant qui prône l’humanisme. Il privilégie la relation humaine entre lui et ses collaborateurs. Il est au petit soin pour tous les membres de son équipe. L’écoute, l’attention, la sensibilité et l’empathie dont il fait preuve sont des éléments clés d’un bon management d’équipe, très efficace par les temps qui courent…

Le manager laxiste

Un manager dit « laxiste » est une personne permissive, et cela, de façon excessive. C’est pratiquement du « pas de nouvelle, bonne nouvelle ». Ce type de manager pense que pour atteindre les objectifs, il suffit que chacun tienne son rôle. Il ne cherche pas à booster la motivation de ses collaborateurs. Évidemment, il ne s’agit pas d’un profil dont la réputation est très positive.

Le manager toxique

Un manager toxique est celui qui adopte un comportement stressant pour ses collaborateurs. Au lieu de motiver ses collaborateurs, ce type de manager constitue une machine à pression émotionnelle. Ce profil est nocif pour la performance professionnelle de chaque membre de l’équipe, et constitue un véritable poison pour l’entreprise.

Type de management : les erreurs du débutant

Comme tout novice dans différents métiers, un manager débutant peut également rencontrer des obstacles. De plus, avec tous ces différents modèles de management, tu peux te sentir perdu. Alors par où commencer ? Quelle est la bonne stratégie et quels sont les interdits ? Décryptage sur les erreurs à éviter quand on débute dans le management d’entreprise…

  • La première erreur à éviter, c’est de chercher à gérer toutes les tâches d’un équipe. Tu peux être expert dans plusieurs domaines, mais les capacités humaines sont limitées ! Il faut savoir déléguer et faire confiance en la capacité des autres… Les membres d'une équipe doivent s’entraider.

  • Le manager débutant a parfois tendance à être un peu trop autoritaire ou à tout miser sur la sympathie. Tyrannie ou laxisme ? Les deux sont mauvais pour les affaires. Il convient de trouver le juste milieu.

  • Un manager qui débute peut également aller à 200 à l’heure dans ses tâches afin de prouver son efficacité ! Mauvaise pioche ! Cela risque de vite te décourager ! Garde ton calme et travaille selon ton rythme…

  • Si tu viens d’être promu manager, il ne faudrait pas prendre tes anciens collaborateurs de haut. Tu dois maintenir une relation de confiance et faire preuve d’humilité envers tes collègues.

Nombreuses sont les astuces pour devenir un bon manager. Une formation management en ligne pourrait t’aider à mieux assimiler le métier.