Management transversal définition

Management transversal définition

Transversalité….voila décidément le mot de l’année qui n’en finit pas de faire le buzz ! La transversalité est en effet un mode de fonctionnement de plus en plus utilisé vu les avantages qu’il offre aux entreprises, mais également aux différents collaborateurs ! Son modus operandi ? Ce type de management privilégie la collaboration entre chaque membre de l’équipe et service de l’entreprise, plutôt que d’opter pour un système hiérarchique afin d’assurer la coordination permanente nécessaire à l’atteinte des objectifs fixés.

Bref, avec le management transversal, exit les lourdeurs hiérarchiques et place à l’efficacité opérationnelle… Mais attention, celui-ci doit être manié avec précautions pour être réellement efficace ! Alors, quelles sont les 5 clés du management transversal ? Quels sont les pièges à éviter ? Tour d’horizon de cette nouvelle discipline qui a le vent en poupe dans le milieu de l’entreprise…

Management transversal définition

Le management transversal, c’est quoi ? Il s’agit d’une pratique managériale qui consiste à responsabiliser l’ensemble des acteurs de l’entreprise afin qu’ils agissent pour un objectif commun. Dans ce type de configuration, la manière de diriger s’opère de façon totalement horizontale. C'est à dire que les membres de l’équipe sont impliqués directement dans le processus de prise de décision. Ce qui signifie qu’il n’y a pas de hiérarchies comme il existe de façon plus classique dans une organisation verticale. Le manager transverse ne dispose donc pas d’une autorité directe sur ses collaborateurs. Il doit miser sur son influence pour créer une dynamique, mobiliser les membres de son équipe pour ainsi développer la coopération et assurer la cohérence d’ensemble. Tout un défi !

Management transversal exemple

Pour bien comprendre, découvrons sans plus tarder quelles sont les principales différences entre un management hiérarchique et un management transversal ! Dans le management hiérarchique, c’est le manager qui est chargé de définir les missions et les objectifs de chaque membre de l’équipe. Il se charge également de fournir les moyens et les méthodes à utiliser pour atteindre les objectifs visés. Le manager hiérarchique apporte un appui dans la réalisation des projets, et évalue les performances des collaborateurs.

A l’inverse, le management transversal permet de réaliser un projet sans suivre la hiérarchie « classique » de l’entreprise. Tous les acteurs sont responsables de leurs actions, et les moyens pour atteindre les objectifs ne sont pas forcément alloués. Les efforts déployés par chaque collaborateur permettent une meilleure efficacité dans la réalisation des projets et donc au final, une optimisation des performances de l’entreprise ! De façon générale, chaque objectif atteint créé une dynamique positive et renforce la cohésion au sein de l’équipe. D’autre part, le management transversal permet de valoriser les compétences de chacun des collaborateurs et de favoriser le partage d’expérience et de savoir-faire. Pour toutes ces raisons, il peut être utile de se lancer dans une ou plusieurs formations sur ce sujet (management transversal formation)

Management transversal : 7 conseils pour gérer en transverse

La gestion en mode transverse permet de décloisonner les organisations et optimiser les ressources pour ainsi assurer la polyvalence interne. Toutefois, ce mode organisationnel n’est pas exempt de pièges. Pour éviter les erreurs de débutant en charge de missions transverses, nous vous glissons nos 7 conseils !

Asseoir sa légitimité

Le manager doit gagner le respect des collaborateurs afin de diriger efficacement sans lien hiérarchique. Pour asseoir sa légitimité, celui-ci doit affirmer son leadership et savoir s’adapter à chacun. Afin de mobiliser les collaborateurs, le manager transversal doit les encourager à prendre des décisions qui leur permettront de se projeter pour obtenir de bons résultats.

Bâtir une vision stratégique en équipe

Pour diriger efficacement en transverse et pour renforcer la cohésion de l’équipe, le manager doit construire une vision stratégique partagée. Ceci permet entre autres de dynamiser la coopération de l’équipe transverse.

Traiter chaque collaborateur selon son cas

Tenir compte des spécificités et des besoins de chaque collaborateur est essentiel pour un manager transverse. Ce dernier doit connaitre ses priorités, ses contraintes et savoir ce qui suscite son intérêt.

Impliquer les collaborateurs

Mobiliser sans lien hiérarchique est un défi que le manager transverse doit relever. Pour ce faire, il doit développer son pouvoir d’influence en mettant en place un système de communication pertinent.

Rassembler autour d’un objectif commun

Chaque membre de l’équipe ne travaille pas forcément de la même façon. Le manager transverse doit regrouper les collaborateurs autour d’un but partagé en tenant compte de ces différences : manière de fonctionner, attentes, besoins.

Valoriser les réalisations des collaborateurs

Manager en transverse ne se résume pas seulement à mobiliser, il s’agit également de valoriser et reconnaitre la contribution de chacun

Motiver les acteurs

La mise en œuvre de conditions de management transversal efficace est indispensable pour motiver les collaborateurs. Le manager doit faire preuve de diplomatie, d’écoute et véhiculer des messages de manière pertinente.