Management de transition : kézako ?

Management de transition : kézako ?

Avant, le management de transition était « réservé » aux situations dites « de crise », notamment lors de l’absence d’un dirigeant ou pour résoudre de graves problèmes de management. Désormais, le métier a évolué pour répondre aux enjeux de plus en plus complexes de l’entreprise. Ainsi, nombreuses sont aujourd’hui les entreprises qui font appel au service du manager de transition pour booster leur performance opérationnelle et financière, mener un projet stratégique à fort enjeu ou encore gérer une forte croissance. Tour d’horizon d’une profession qui n’a pas fini de faire parler d’elle…

Management de transition définition

Le management de transition consiste à recourir au service d’un dirigeant opérationnel externe afin d’assurer un changement dans une entreprise lorsque celle-ci ne dispose pas des compétences ou savoir-faire en interne pour réaliser cette mission. Il s’agit d’un moyen efficace permettant à l’entreprise de faire face à une situation difficile et complexe à gérer : période de crise, de décroissance ou de croissance.

Pour ce faire, le manager de transition met à disposition son expérience et ses compétences afin d’accompagner l’entreprise à traverser avec succès une situation d’exception. Dans 35% des cas, une entreprise a recours à un manager de transition pour pouvoir se redresser d’une situation dangereuse, et dans 25% des cas, pour mobiliser rapidement un profil opérationnel pendant l’absence prolongée d’un dirigeant.

Durant une période de 6 à 12 mois, la durée d’une mission de management de transition, le manager occupe un poste clé au sein d’un service, par exemple le département marketing, le service RH, la direction des systèmes d’informations (DSI)… Il est chargé de diagnostiquer la situation, établir un plan d’action et le mettre en œuvre avec les équipes internes de l’entreprise. Parmi les missions transition confiées à ce type de manager, on peut citer : le lancement d’un programme de développement, la mise en place d’un nouveau process ou encore le pilotage opérationnel de projets SI…

Management de transition salaire

Selon une enquête réalisée par Delville Management, les managers de transition occupent dans la plupart des cas des postes tels que DRH et DAF, avec des salaires qui varient en fonction de leur responsabilité. 34% des entreprises interrogées missionnent les managers de transition sur la fonction de directeur administratif et financier (DAF), et 22% ont recours à leurs services pour assurer le poste de directeur des ressources humaines.

Les fonctions de président directeur général et directeur supply-chain et logistique suivent avec un pourcentage à égalité de 15%. Concernant le salaire, la fonction de DAF est rémunérée en moyenne à 1.000 euros par jour. Pour le directeur supply chain et logistique, la rémunération pratiquée est comprise entre 900 et 1.200 euros par jour. Les missions de management de transition RH sont facturées à environ 1200 à 1.500 euros par jour. Quant au poste de directeur général, il est rémunéré à plus de 1.500 euros par jour.

Devenir manager de transition

Pour ceux qui envisagent de devenir manager de transition, il est important de s’assurer de posséder une expertise pointue ainsi qu’une expérience professionnelle solide. Il faut savoir que ce poste exige des qualités particulières en plus des savoir-faire requis dans le domaine : management opérationnel à forte valeur ajoutée en situations complexes, pilotage de la mise en œuvre de plans d’action, conduite de grands projets stratégiques. Concernant les qualités recherchées chez un manager de transition, celui-ci doit être capable de s’intégrer rapidement dans une organisation, posséder des aptitudes en communication, avoir un sens de l’analyse et un esprit de synthèse, et d’agir en leader pour atteindre les objectifs fixés.

Pour se lancer dans ce métier, il est possible de s’appuyer sur un cabinet de recrutement management de transition Ces cabinets spécialisés sont des intermédiaires entre les entreprises et les candidats à la recherche d’une mission de management de transition.

Manager de transition : un atout pour l’entreprise

Offrant des réponses adaptées aux besoins actuels des entreprises, le métier de manager de transition est aujourd’hui en pleine croissance. Le manager de transition constitue un atout pour les organisations, quel que soit leur secteur d’activité, en mettant à disposition son excellence opérationnelle et en apportant sa diversité d’expériences.

Faire appel à ce professionnel permet à l’entreprise d’améliorer son savoir-faire étant donné que lors de sa mission le manager transmet les compétences aux équipes. Les bénéfices du management de transition ne sont pas moindres : obtenir des résultats concrets dans des délais courts, disposer d’équipes plus qualifiées, améliorer les pratiques de management de l’entreprise.