Change management : le B.A-BA

Change management : le B.A-BA

Change management définition

Afin de rester compétitives et satisfaire leurs clients, les entreprises doivent se conformer à certains changements et s’adapter continuellement aux évolutions économiques de notre époque. Récemment, les différentes innovations apportées par les technologies du numérique ont profondément impacté l’organisation, les hiérarchies, la gestion des équipes, les besoins en compétences ainsi que les plans de formations. C’est dans ce contexte de transition et de mutation que le change management intervient et joue son rôle au sein des organisations

Qu’est-ce que le change management ? Il s’agit de l’ensemble des procédures techniques, théoriques et managériales mises en œuvre afin d’assurer la transition numérique d’une entreprise. La collaboration, l’acculturation et l’innovation sont les trois clés de la réussite du change management. Les salariés doivent être tenus informés et formés à l’ensemble des transformations induites par les différentes évolutions technologiques, notamment au niveau de l’automatisation des tâches et les nouveaux outils de communication.

change management definition : Le change management est un processus qui engage plusieurs services au sein d’une entreprise. Des responsables des Ressources Humaines en passant par les Directeurs des Systèmes d’Information (DSI), les directeurs de la Communication interne, les Chief Digital Officers (CDO), sans oublier encore les directeurs Marketing et les directeurs commerciaux, bref, la stratégie de conduite du changement implique de nombreux acteurs, issus de départements et services très variés.

Change management : un outil d’agilité ?

Face à un monde qui bouge continuellement, toute entreprise doit parvenir à s’adapter en suscitant l’adhésion et le soutien de ses équipes, particulièrement en ces temps de transformation numérique.

Pour qu’une entreprise réussisse sa transition digitale, ce n’est pas seulement le manager qui doit adopter une nouvelle stratégie de gestion, c’est l’ensemble des équipes qui doivent adhérer et s’engager dans le processus de changement. Dans cette optique, il importe que chaque collaborateur soit formé et accompagné, afin de comprendre les enjeux, les impacts et la nécessité d’éventuels changements.

La transition digitale est un formidable catalyseur de changement, mais le change management peut également intervenir dans de bien nombreux contextes. Les périodes de crises économiques ou de récession sont des épreuves qu’une entreprise pourrait traverser. Pour survivre et continuer à maintenir leur productivité, l’entreprise doit être agile dans sa façon de gérer une transformation brusque ou prévisionnelle. Dans ces contextes de turbulences, le change management joue un rôle essentiel et devient un réel outil de profit pour l’entreprise et pour chacun des collaborateurs.

Change management process

Le changement ? Comme tu peux lire dans n’importe quel dictionnaire, c’est le fait de passer d’un état à un autre. Le changement au sein d’une entreprise peut susciter des remous ou être source de multiples résistances naturelles ou inconscientes. Pour réussir, la conduite du changement doit mettre en œuvre un rigoureux change management process. Ce processus de la gestion de changement est généralement composé de trois phases essentielles, présentées comme suit :

  • La fin du passé : durant cette phase, un individu peut éprouver des difficultés à comprendre ce qui se passe. Ce qui pourrait le pousser à refuser de tourner la page et accepter la nouvelle situation. C’est une phase de résistance et d’incompréhension.

  • La phase neutre désigne la période où l’individu fait montre de décompensation et de résignation. Il est confus et dans un état transitoire.

  • Le renouveau est la phase pendant laquelle l’individu se sent enfin prêt pour la nouvelle expérience. Le désir d’apprendre et l’aspiration au changement commencent à prendre place… il épouse le changement de façon plus sereine.

Change management : les erreurs à éviter

Comme tu peux déjà l’imaginer, le change management n’est pas quelque chose qui est toujours gagné d’avance. Des échecs peuvent régulièrement survenir. Comment éviter un tel capotage ? Voici les trois règles d’or à ne pas transgresser si tu veux réussir :

  • Tu dois assurer une bonne communication vis-à-vis de tous les membres de l’équipe de façon à ce qu’ils comprennent bien l’importance du changement à mettre en place.

  • L’acculturation de chaque collaborateur est primordiale : tout le monde doit suivre des formations continues…sans exception, quelque soit les profils ou les départements.

  • Tu dois accorder et motiver les collaborateurs à vouloir apprendre à utiliser chaque nouvel outil digital. Ils doivent savoir quels sont leurs avantages à adopter de tels changements…