Vainui de Castelbajac : Talentueuse illustratrice !

Vainui de Castelbajac : Talentueuse illustratrice !

Un passage par les bancs d’une école de graphisme, une direction artistique assurée pendant huit ans au sein d’une agence de publicité, puis le grand saut dans le monde l’illustration ! En quelques années, Vainui de Castelbajac a multiplié les expériences créatives jusqu’à s’imposer avec talent dans l’univers très courtisé de l’illustration. Avec déjà deux bandes dessinées aux éditions Delcourt à son actif et de nombreuses collaborations au compteur, Vainui cultive sa pâte et séduit les critiques. Figurant parmi le Top 200 Mondial des illustrateurs, la talentueuse créatrice n’a pas fini de faire parler d’elle…

Vainui, tu as eu une vie professionnelle bien remplie avant de te lancer à ton compte dans l’illustration, peux-tu nous raconter ton parcours ?

Alors.. Après le bac, je suis rentrée dans une école de graphisme, à Paris. C’était un chouette moment de liberté et de découverte, j’y ai appris à dessiner des gens tous nus, mettre en page des mots, fabriquer des images… Puis, je me suis retrouvée un peu par hasard en stage dans une agence de publicité où j'ai rapidement été embauchée comme directrice artistique. Le métier était vraiment cool, il s’agissait en gros de trouver des tas d’idées, puis de partir en shooting ou en tournage quelque part dans le monde pour les réaliser.

Je suis restée huit ans dans le milieu, et puis je me suis rendue compte que j’avais envie de revenir à mes premières amours : le dessin. J’ai posé ma dem', monté un portfolio, trouvé un agent et c’était parti !

Comment as-tu fait pour affûter tes techniques d’illustratrice et comment fais tu pour continuer aujourd’hui à monter en compétences ?

À l’école, j’avais appris les bases de mon logiciel de prédilection : Illustrator. C’est en pratiquant, d’année en année, que j’ai pu affûter mes techniques de travail pour gagner en vitesse et en efficacité. C’est en forgeant qu’on devient forgeron, quoi !

J’ai aussi passé pas mal de temps à regarder des tutoriaux sur Youtube pour m’auto-former. Par contre il faut faire attention de ne pas perdre son style, son coup de crayon, dans les méandres de la machine. C’est pour ça que je commence toujours par faire un croquis à la main avant même d’ouvrir mon logiciel.

Comment définis-tu ton style ?

Rond, rigolo, coloré.

Quelles sont tes sources d’influences ?

Les vieilles B.D. Belges de mon papa, Happy Tree Friends, James Curran, Sempé, Hey magazine, instagram…

Tu t’es lancée dans la bande dessinée avec le très bon Dr Rorschach, puis ton second opus qui sort cet été. Quel a été le point de départ de ta dernière bande dessinée ?

J’avais réalisé pas mal d’illustrations sur l’univers de l'entreprise, pour un magazine qui s’appelle « Office et Culture », et en les mettant toutes ensemble, je me suis dit que ça faisait un bon point de départ pour un bouquin. « AU TAF » sort début Septembre 2017 aux éditions Delcourt.

En parallèle de la BD, tu multiplies la collaboration avec des magazines, des startups, des marques… Quel est ton secret pour jongler entre toutes ces commandes ?

C’est la diversité des commandes qui rend ce métier passionnant et stimulant. Aucune journée ne se ressemble, et chaque brief est un nouveau défi.

Tu es très active sur Instagram et Facebook, quel rôle joue ces réseaux sociaux dans ton travail ?

Crucial. C’est grâce à Facebook que les éditions Delcourt m’ont repérée il y a quelques années et ont signé mon premier bouquin. C’est aussi grâce aux réseaux sociaux que j’ai trouvé mon agent, et une bonne partie de mes clients. J’adore pouvoir avoir un feedback immédiat sur une illustration que je viens de finir.

As-tu des « comptes coups de coeur » que tu nous recommandes ?

@PICAME sur instagram. Chaque jour, ils postent une illustration d’un artiste différent, c’est souvent canon.

Quels conseils donnes-tu à un débutant qui souhaite suivre tes pas ?

Croire en soi, produire, produire, produire, produire.

L’envie de te lancer dans l’illustration te titille ? Il est temps de lever tes peurs et de te lancer à l’assaut de tes premiers croquis ! En compagnie de l’illustratrice professionnelle Vainui de Castelbajac, tu apprendras toutes ses techniques et astuces pour dessiner une illustration humoristique. Inspiration, recherches, croquis, retouches… tu suivras chaque étape de son processus créatif pour te lancer à ton tour !