Ëlodie : L’illustration 2.0

Ëlodie : L’illustration 2.0

Illustratrice mode et beauté, Ëlodie est une artiste qui s’est rapidement fait un nom dans l’univers de l’illustration. Son style réaliste et poétique distille subtilement un « supplément d’âme » dans chacune de ses créations, nous invitant à se plonger dans l’univers nostalgique de l’enfance. Élodie a créé sa propre marque de papeterie, Paper Goods et illustre aujourd’hui pour des marques comme Stella Mc Cartney, Victoria’s Secret, Ladurée, ou encore Nina Ricci. Rencontre aujourd’hui avec une artiste passée maître dans l’art de l’illustration !

Ton Bac en poche, tu es partie à Bordeaux suivre une formation d’études de communication visuelle, c’est à cette occasion que tu t’es initiée au digital painting et aux arts graphiques ?

Depuis aussi longtemps que je me souvienne, j'ai toujours eu une passion pour le dessin, mais de nos jours pour faire sa place dans le monde du travail, il est essentiel de connaître les logiciels de PAO, la formation que j'ai suivi à l'E.C.V. (Ecole de Communication Visuelle) m'a permis d'apprendre à me servir de nombreux logiciels tels que Photoshop, Illustrator, mais également After Effects, et 3ds max pour l'animation.

Tu as d’abord intégré une société d’animation 3D avant de faire le grand saut et de te lancer à ton compte en tant qu’illustratrice en 2010. Tu peux nous raconter ?

A la base, j'ai rejoins l'E.C.V. de Bordeaux pour apprendre l'animation. Etant fan de dessins-animés depuis toujours, c'est tout naturellement que j'ai souhaité en faire mon métier. Mon diplôme en poche, j'ai donc commencé la vie active en travaillant dans plusieurs sociétés d'animation 3d. Mais ce métier ne me permettait pas de laisser libre cours à ma créativité. C'est pour cela que j'ai décidé de me lancer en tant qu'illustratrice indépendante.

Tu es née et a grandi sur l’Ile de l’Oléron. Est-ce un spot où tu reviens souvent pour t’inspirer et créer ?

Oui tout à fait ! Je ne dirai pas que l'île d'Oléron m'inspire, mais c'est plutôt mon havre de paix où j'aime venir me ressourcer dès que l'occasion se présente. Je suis une fille de la mer et c'est qui me manque le plus à Paris !

As-tu quelques rituels ou habitudes avant de te lancer dans une illustration ?

Je commence toujours à me balader sur le web et notamment sur Pinterest avant de commencer une nouvelle illustration. J'ai également des dossiers d'images dans lesquels j'enregistre mes inspirations et le nouvel outil sur Instagram qui permet d'enregistrer des images est également très pratique pour retrouver une image qui m'a marqué.

Quelles sont selon toi les qualités d’un bon illustrateur indépendant ?

Il faut avant tout aimer la solitude ! À moins d'être dans un espace de co-working, la plupart du temps, les illustrateurs travaillent de chez eux, il ne faut donc pas craindre d'être seul, et savoir s'organiser pour pouvoir passer du temps en dehors de chez soi avec ses proches. L'organisation est également très importante car comme tout indépendant, on est polyvalent, il faut répondre aux mails, négocier, faire des devis, des factures, des plannings tout en gérant sa communication et ses sites internet. Et si vous avez une boutique en ligne, il faut aussi gérer les stocks, les packagings et les commandes !

Tu es une adepte des dessins de modèle, quel est le plus difficile ? Dessiner une main ? Des pupilles ? Les expressions du visage ?

Personnellement j'adore dessiner des visages, féminins de préférence. Par contre pour moi les mains sont encore et toujours une épreuve à chaque illustration !

Aujourd’hui, l’univers de l’illustration suscite un véritable engouement et créé beaucoup de communication, comment faire pour sortir du lot ?

Rester soi. Pas facile à faire mais je pense qu'il faut au maximum éviter de se comparer à la concurrence et faire ce pourquoi on est bon. Ensuite un site bien référencé est essentiel je pense pour qu'un client "tombe" sur vous. Pour finir les réseaux sociaux offrent une visibilité précieuse et gratuite dont il ne faut pas hésiter à se servir. Parfois les clients viennent faire leur marché directement sur Instagram ou Facebook.

Tu disposes d’un média, d’une newsletter et d’une vraie présence sur les réseaux sociaux. L’auto-promotion est importante pour se faire connaitre ?

Oui je pense que c'est essentiel, avoir une bonne présence en ligne permet de gagner en crédibilité et de montrer que l'on maitrise les nouveaux moyens de communication et que l'on sait se vendre.

Tu produis beaucoup de tips et de conseils sur ton blog sur le métier d’illustrateur. Partager son expérience, c’est important pour toi ?

Oui je pense que c'est très important et dans le domaine de l'illustration je trouve que tout est très opaque. Depuis que j'ai commencé à travaillé en tant qu'illustratrice, je m'étais toujours dit qu'un jour je partagerai ce que j'ai appris, je ne savais juste pas quelle forme cela prendrait. En tout cas je pense qu'il y a de la place pour tout le monde et pour tous les styles. De plus je pense que le manque d'informations chez les jeunes illustrateurs a pour effet la baisse de la norme des tarifs appliqués en illustration ce qui fait beaucoup de mal à la profession, alors autant transmettre les bonnes pratiques dès le début.

Comment fais-tu pour te tenir à jour des dernières tendances et continuer à monter en compétences ?

Ahah, je ne sais pas si je monte en compétence, mais en tout cas je suis une passionnée, d'images, d'illustrations, de photos, et ça me nourrit beaucoup.

Un dernier tips que tu donnerais à un débutant qui souhaite apprendre à dessiner et suivre tes pas ?

Avoir confiance et beaucoup pratiquer ! Chacun est unique et a un oeil, une pâte qu'il faut apprendre à développer pour créer son style.

L’envie de dessiner un visage, de dessiner un portrait ou de dessiner encore un personnage t’a toujours tenté ? Il est temps de se lancer et d’apprendre le dessin sans plus tarder ! Savoir dessiner est à portée de tous, pourvu que tu sois familier de quelques techniques de dessin et d’une bonne dose de créativité. Dans son cours de dessin Kokoroe, Ëlodie partage avec toi ses techniques, l’occasion de s’initier aux bases du dessin, d’apprendre à faire un dessin, se lancer dans une première esquisse. Point de fuite, formes simples, lignes d’horizon… A l’issue de son cours de dessin en ligne, l’apprentissage du dessin n’aura plus de secret pour toi. Alors, à tes croquis, tablettes graphiques et feuilles Canson !