Raphaël Goetter : itinéraire d'un enfant du web !

Raphaël Goetter : itinéraire d'un enfant du web !

Flexbox, CSS, HTML… sont sans conteste ses mots préférés. Passé expert dans l’art de faire danser les styles et langages informatiques, Raphaël Goetter cultive avec passion son amour de la programmation Web. Auteur de plusieurs ouvrages de référence édités aux Editions Eyrolles, ce webdesigner alsacien est également un ardent défenseur de l’apprentissage libre et le fondateur de la belle communauté Alsacréations.

Raphaël, tu as un parcours éclectique entre sports et informatique, tu nous racontes ?

J'ai effectivement suivi un parcours atypique dans la mesure où je me prédestinais à devenir prof d'EPS ; j'ai fait une fac de sports, STAPS pour les intimes. Cependant, l'évolution de mon cursus m’a conduit à me passionner de plus en plus pour l'informatique et le Web en particulier. La frontière a été franchie lorsque, emploi-jeune dans un club de gym, j'ai bricolé mon premier site web pour l'organisation d'une manifestation sportive (avec Dreamweaver si certains s'en souviennent !). Alsacréations naîtra quelques années plus tard…

As-tu eu des mentors ou des rencontres qui ont influencé ton parcours ?

Mes débuts dans le Web ont été fort cahotiques, mais je dois tout à certaines ressources libres et gratuites telles que OpenWeb, Freegaia ou encore le forum "HTML" du site hardware.fr qui ont été de véritables moteurs pour ma passion naissante.

De nombreuses rencontres m'ont guidé dans mon apprentissage, j'ai des souvenirs d'échanges passionnants avec Tristan Nitot, Pascale Lambert-Charreteur, Laurent Denis, Benjamin de Cock et Nicolas Hoffmann en particulier, mais mes collègues que je côtoie au quotidien sont sans doute mes meilleurs mentors !

Tu as publié livres techniques, tu es très impliqué dans l’apprentissage libre, également c’est important pour toi de partager et de transmettre ses connaissances informatiques ?

A la fin de mon examen de Diplôme Universitaire, le Jury fut très intéressé par les techniques CSS employées (tu m'étonnes, à l'époque) et m’a demandé de conserver mes explications en ligne, pour les sessions de formations ultérieures. Ainsi est né le premier tutoriel d’Alsacréations : le menu déroulant. Depuis ce temps, l’envie d’échanger et de partager librement tout ce que j’ai pu apprendre sur le Web m’a dévoré !

Tu peux nous raconter les coulisses de la communauté Alsacréation ? Quelle était l’idée de départ ?

L’idée d’Alsacréations est venue durant ma formation en Diplôme Universitaire de Webmaster en 2003, une formation que j’ai passée à Strasbourg pour avoir une ligne dans mon CV qui change de mes diplômes sportifs et qui n’existe plus aujourd’hui.

Pour le projet final de ce diplôme, il nous fallait concevoir un site web et le mettre en ligne. Rien de très original. J’ai eu pour idée de créer une maquette complète d’agence web en ligne ; Une agence et des services bidons naturellement… Le nom d'Alsacréations (avec un “s” à la fin, qu’est-ce qui m’a pris !) a été retenu (pour la contraction entre “Alsace” et “Créations”).

Tu gères également de nombreux sites et est très actif dans l’écosystème : quel est ton secret pour jongler avec toutes tes activités ?

Ce sont trois secrets en fait : La passion, l'amour du travail bien fait, la reconnaissance de servir à d'autres.

Quelles sont les erreurs de l’apprenti codeur ?

Vouloir en faire trop d'un coup, se disperser au point de ne faire que survoler les étapes et les langages.

Quels conseils donnes-tu à un jeune padawan qui souhaite suivre tes pas ?

De ne pas suivre mes pas ! De marcher à son rythme, avec sa démarche à lui, sa taille de pas… Bref ne pas tenter de suivre un idéal mais croire en ses passions jusqu'au bout.

Ta devise dans la vie ?

" On est toujours le con de quelqu'un, et tant pis pour lui. " de Jean Dion.

Envie de lever le voile sur l'univers du code ? Découvre le parcours de formation informatique conçu par Raphaël. Celui-ci aggrège le meilleur des vidéos éducatives sur le thème des langages web : HTML, Wordpress, JavaScript, à ton tour de décoder le code !