Devenir un expert comptable : que faire ?

Devenir un expert comptable : que faire ?

Dominé par les branches marketing qui contribuent directement dans la création de bénéfices d’entreprise, le métier d’un expert comptable est pourtant un moteur du département financier d’une boîte. La présence de ce professionnel est très présence au cours de la vie d’une entreprise, car il assure de nombreuses tâches liées au bon fonctionnement des affaires. Pour pouvoir occuper ce poste prestigieux, un long parcours d’études doit être confirmé par des premières expériences dans le monde professionnel.

Les études à suivre pour devenir expert comptable

Huit ans d’études après le baccalauréat sont impératifs pour exercer plus tard le métier d’expert comptable. Au cours de ces huit années, les cinq premières années sont consacrées aux études théoriques, de préférence, alternées par des stages pratiques. Les trois dernières années sont dédiées aux immersions en entreprise, dont la réalisation de fonctions au sein d’un département comptable startup. À l’issu d’une période de stage de fin d’études, l’étudiant obtient son diplôme d’expertise comptable ou DEC. Au départ, il faut réussir un baccalauréat de spécialité gestion comptabilité et finance, entre les séries ES, STG CFE et ES. Les bacheliers de série L, option mathématique peuvent également suivre des études d’expertise comptable. En revanche, ils doivent avoir de la passion pour les chiffres ; raison de l’option « maths ». Une fois le baccalauréat en poche, l’étudiant effectue deux ans d’études pour obtenir un diplôme supérieur de comptabilité et de gestion ou DSCG. L’apprenti expert-comptable approfondit ses études en vue de passer son DEC ou diplôme d’expert comptable.

Les expériences à acquérir au sein d’un département comptable startup

Lorsqu’un futur expert comptable effectue une première immersion dans le monde professionnel, il doit effectuer des stages pratiques au sein d’un département comptable startup. Un expert comptable expérimenté est en général sollicité par les PME, mais il est judicieux qu’un apprenti commence toujours par acquérir ses premières expériences professionnelles au sein d’une startup. Une jeune entreprise en plein essor qu’est une startup est le cadre idéal pour renforcer les capacités. L’apprenti, de son côté, peut apporter ses idées pour optimiser l’élaboration de projet de la branche Comptable startup.

Dans son rôle de stagiaire, le futur expert comptable peut déjà contribuer ses connaissances dans l’élaboration de prévision financière, de conseils fiscaux ou de la gestion administrative. S’il s’agit d’une startup en cours de démarrage, le stagiaire a l’aubaine de mettre en pratique ses leçons d’accompagnement de dirigeant dans la création d’entreprise ainsi que ses bagages en matière de fiscalité, droit social et droit des sociétés.