Alice Vachet : rencontre avec une Digital Girl

Alice Vachet : rencontre avec une Digital Girl

Passionnée de transformation digitale, Alice Vachet a fait ses armes dans le community management avant de rejoindre le géant de la distribution, Carrefour en tant que Digital Manager. Toujours à l’affût des nouvelles tendances, cette digital girl guette les nouvelles tendances et partage avec gourmandise sa veille 3.0. Rencontre très connectée…

Peux-tu nous raconter ton parcours ?

Curieuse et avide de nouvelles expériences, mon échange de fin d'études à Shanghai a orienté mon cursus marketing vers le digital. Je me suis très vite spécialisée dans ce domaine en optant pour un master Webmarketing, une évidence ! J'ai rejoint dans la foulée le groupe Canal+ pour apprendre le community management et affiner mes compétences techniques en tant que chef de projet digital et community manager pour Canal+ Overseas. Suite à cette première expérience, j'ai décidé de basculer du côté "agence" en travaillant pour des grands comptes tels que Haribo au sein d’une agence digitale. Enfin, j'ai été débauchée par Carrefour que j'accompagne depuis maintenant deux ans dans sa transformation digitale et notamment sur le plan de l'innovation social media…

communication

Comment est née ta passion pour le digital ?

Je ne pense pas être une « passionnée ». Je suis simplement fascinée par le développement, les possibilités diverses et toujours croissantes qu’offre cette transformation technologique. En réalité, je n’aime pas être en marge de quoi que ce soit, j’aime même avoir une longueur d’avance ! Voilà pourquoi je suis dans ce domaine : pas de possibilité d’ennui ou de routine ; de l’apprentissage encore et toujours ! Du renouveau, des remises en question, de l’adaptabilité… Bref : tout ce qui m’anime !

En quoi consiste ton rôle de Digital Manager ?

Je suis en quelque sorte une « innovatrice » sur le social media. Je trouve des outils, des stratégies pour répondre à diverses problématiques des équipes que j’accompagne. Depuis près d’un an, j’ai rejoint le département de la RSE (Responsabilité Sociétale de l’Entreprise) du Groupe Carrefour afin de comprendre comment atteindre nos consommateurs grâce aux réseaux sociaux, le tout sans faire de Greenwashing. Un vrai challenge !

communication

La distribution est un secteur en pleine évolution notamment sous le fait de la transformation digitale. Quelles sont les tendances que tu observes ?

Une véritable mutation des formats ! Moins de magasins physiques et un essor du « online ». Dans son parcours d’achat, le client passe au moins une partie de son temps en ligne, que ce soit du benchmark de produits, à l’achat, à la livraison ou encore aux services annexes. Il faut donc pouvoir répondre à leurs attentes, et innover pour toujours les surprendre. Cela nécessite donc un développement de nos services, de nos offres, de l’innovation en terme de moyen de paiement, d’accompagnement…

Tu évolues au contact des startups, quel est ton regard sur la relation Startups / Grands groupes ?

Les entreprises ont pris conscience de l’importance et de l’impact des startups. De plus en plus développent leur propre « vivier » de start-ups, avec lesquelles ils collaborent étroitement. Cette entraide collective est porteuse de nombreux projets innovants. Elle est vraiment essentielle pour l’avenir !

communication

Quelles sont tes prédictions 2018 ?

L’IA (Intelligence Artificielle). C’était déjà ma prévision pour 2017, mais son développement devrait atteindre son paroxysme en 2020 ! L’intelligence artificielle va vraiment renouveler notre société et sa façon de consommer.

Tu es très active sur les réseaux sociaux, quels rôles jouent-ils dans ton quotidien ?

Je ne suis pas si active finalement ! Je ne passe qu’une à deux heures sur Twitter et Instagram, peut-être davantage sur Facebook, mais uniquement pour communiquer avec mes proches.

Twitter est mon réseau d’information. Je suis les nouvelles tendances, l’actualité... J’ai bien paramétré ce réseau social pour aller à l’essentiel. Instagram est mon réseau de divertissement. Je m’évade au fil des photographies d’artistes ou de personnalités que j’admire.

communication

Quels conseils donnes-tu à un débutant qui souhaite suivre tes pas d’influenceuse ?

Je n’ai jamais cherché à être influente ! Curieuse, j’ai voulu comprendre comment tous ces nouveaux outils fonctionnaient… Pour en revenir à mes conseils : restez vous-même et trouvez en vous ce petit grain de folie qui vous démarquera des autres. Ne « copiez-collez » pas ce qui ce fait déjà : innovez !