Cours a distance : débuter sur de bonnes bases

Cours a distance : débuter sur de bonnes bases

Les cours à distance ont connu un succès croissant au cours de ces dernières années. Quels sont les secrets de cet engouement ? Les causes sont multiples ! L’avancée technologique, les contraintes de la vie ainsi que de nombreux paramètres ont contribué à cet essor. Aujourd’hui, les cours à distance se sont diversifiés et s’adressent aujourd’hui à un large public. Que ce soit pour un objectif professionnel ou personnel, les formations et cours en ligne proposent désormais de multiples avantages. Elève, salarié, universitaire, indépendant ou cadre peuvent ainsi profiter de plus en plus souvent d’une formation à distance gratuite ou certifiante. Pour tirer parti au mieux des cours à distance, il importe toutefois d’en maîtriser les règles et usages de base de ce de ce type d’apprentissage. Tour d’horizon de la petite histoire du cours à distance et des bonnes pratiques à adopter !

Cours a distance : retour aux origines

Historiquement parlant, les différentes formations et cours en ligne disponibles aujourd’hui n’ont rien à voir avec les cours à distance qui datent d’une époque lointaine. Battons en brèche quelques idées reçues ! Le sais-tu ? Les cours à distance existaient déjà il y a trois siècles de cela ! Les débuts de ce type d’apprentissage remontent plus précisément à 1830 ! Depuis, celui-ci a bien évolué sous le fait de plusieurs facteurs tels que le développement du service postal, conjugué au succès de l’industrie du papier et de l’imprimerie. Le cours par correspondance poursuit sa mutation avec la création à Boston en 1873 de la Société d’encouragement à l’étude à domicile sous l’impulsion de la talentueuse Anna Tricknor, ainsi qu’avec la mise en place des services pédagogiques personnalisés en Suède.

Au sein de l’Hexagone, ce mode d’apprentissage se développe également très tôt. Avec le succès des livres éducatifs et divertissants destinés aux jeunes, les éditeurs et écrivains ont commencent vite à s’intéresser cette nouvelle technique d’apprentissage. Dès 1865, l’astronome, Camille Flammarion a investi dans le domaine avec l’expédition de documents pédagogiques destinés à une vraie forme de cours à distance via la poste… Au début du XIXe siècle, la demande du public pour les formations par correspondance, notamment celles qui sont adressées aux collégiens grimpe de façon spectaculaire. Dès lors, la demande du public n’a cessé d’augmenter faisant de ce secteur un des plus lucratifs ! Les deux guerres mondiales ne font qu’accélérer cette forme d’apprentissage.

Les deux guerres mondiales ont également favorisé cette forme d’apprentissage. Écoles et établissements scolaires étant fermés, le gouvernement est contraint de lancer le Service d’enseignement par correspondance, posant alors les bases des cours par correspondance CNED : le fameux Centre Nationale d’Enseignement à Distance. Par voie d’enchaînement, et avec l’entrée en scène des multimédia, à partir de 1960, les différentes formes de cours à distance se développent pour former un grand réseau où se côtoient de nombreux acteurs. De nos jours, la formation à distance est accessible à la radio, à télévision et surtout…sur internet au travers des solutions e learning.

Cours a distance : les avantages

L’engouement pour le cours à distance ou la formation à distance diplomante n’est pas sans raison. Si ce secteur connaît un véritable succès, c’est que ses avantages ne sont pas moindres :

  • Ne pas se déplacer : apprendre à distance signifie que tu n’es pas obligé d’être présent sur les lieux pour pouvoir suivre tes cours. Avec une formation à distance université, l’étudiant peut éliminer ou limiter cette distance. En évitant les déplacements, l’étudiant gagne du temps et réalise des économies…. Deux avantages non négligeables !

  • Éliminer les contraintes de l’apprenant : un cours à distance permet de palier à différents obstacles qui pourraient empêcher un apprenant d’assister à un cours qu’il souhaite suivre sur site. Une personne à mobilité réduite, un militaire, un salarié à temps plein, une grossesse ou une maladie ne permettant pas de se déplacer… Nombreuses sont les situations pour lesquelles le cours à distance pourrait être une réponse.

  • La liberté de choix : tu peux suivre le cours que tu préfères sans avoir à chercher dans une autre ville ou même à penser à déménager pour pouvoir suivre un cursus en particulier. Grâce aux cours en ligne, tout est à portée de tes clics !

  • Avoir le sens de l’organisation : étant un peu contraint à bien planifier ton emploi du temps, l’apprenant devient vite un expert de l’organisation… une qualité très appréciée par les recruteurs.

Mise à part l’élimination de la barrière géographique, les cours à distance permettent de décrocher les mêmes diplômes et les mêmes attestations de formation métiers que celles obtenues avec les cours qui exigent une présence physique. Il y a donc peu ou prou de différence ! Et avec les évolutions dans le domaine du TIC, les formations par correspondance sont de plus en plus performantes, car modernisées et mieux structurées.

Comment réussir ses cours a distance ?

Sachant qu’une formation à distance gratuite peut être suivie en parallèle avec un autre projet personnel ou suite à des contraintes telles qu’une maladie, un éloignement géographique ou un emploi à temps bien rempli, la première exigence pour réussir avec ce type d’apprentissage est l’autodiscipline. La rigueur et l’organisation sont d’une importance capitale ! Nous te glissons quelques conseils pratiques pour débuter sur de bonnes bases :

  • Il est important de tout noter sur un agenda et de ne rien oublier.

  • Tu dois te fixer des objectifs chaque jour, chaque semaine ou chaque mois, en tenant compte de tous les devoirs et révisions qui t’attendent.

  • Tu ne dois pas tout mélanger ! Le mieux c’est d’apprendre une seule et unique matière par demi-journée.

  • Comme tout apprentissage, tu as besoin de concentration.

  • Il est aussi recommandé de travailler dans un endroit calme, de garder ton rythme et de ne jamais jeter l’éponge.

  • Et bien sûr, une bonne dose de motivation est toujours indispensable !