Découvrir le rock acrobatique en 5 minutes

Vous êtes fasciné par les chorégraphies endiablées du rock acrobatique ? Par les airs de musique tout droit venu des USA ? Vous êtes inspirés par le jeu de jambe d'Elvis ? Vous adorez découvrir de nouvelles anecdotes surl'histoire fabuleuse de la danse rock ? Nous vous avons concocté une synthèse des 4 choses à savoir pour bluffer votre entourage sur ce sujet ! En 5 minutes, vous saurez tout sur cette danse atypique...

La petite histoire du rock acrobatique

Le rock acrobatique est né sous l’impulsion de danseurs et chanteurs mythiques comme Bill Haley et ses Comets, ou encore Elvis. Scandaleux à l’époque, le rock acrobatique occupe aujourd’hui le devant de la scène des compétitions les plus célèbres. Exigeant, technique et très physique, il constitue à présent un sport à part entière !

Les bases de la technique

Avant de se lancer dans l’apprentissage du rock acrobatique, quelques règles sont à connaître. La première : il s’agit d’une danse de couple, sur le principe du rock à 6 temps, avec un mouvement de base dit « sauté ». Dérivé du rock’n’roll, il se pratique avec un partenaire unique pour faciliter la prise de repères.

Rock acrobatique : les pas mythiques

Trois principaux mouvements de danse reviennent régulièrement, parmi lesquels : le cheval, le cavalier et la glissade. Pour réaliser le cheval, la cavalière pose ses mains sur les épaules de son partenaire qui la tient fermement à la taille. Elle réalise une impulsion pieds joints tout en pliant ses jambes dans la montée, tandis que lui, effectue une flexion-extension des jambes.

Cavalier et glissade

Plus impressionnant et assez facile à réaliser, le cavalier ! La cavalière pose délicatement ses mains sur les épaules de son partenaire afin de s'y appuyer, effectue une impulsion pieds joints puis un passage en écart des jambes. Le partenaire saisit sa cavalière par la taille et réalise une flexion extension des jambes. Il enchaine avec la phase de l’élan, durant laquelle il abaisse sa cavalière, la remonte en cheval avant de la reposer délicatement !

Pour finir, il est temps d’apprendre à effectuer la fameuse glissade. Le cavalier dispose ses mains de façon croisée, avant bras droit par dessus. Sa partenaire fait une impulsion et laisse glisser ses talons au sol entre les jambes de son partenaire. Celui-ci esquive en mettant le poids de son corps sur sa jambe d’appui de telle sorte que la cavalière remonte en s’appuyant sur ses pieds et les mains de son cavalier.

Rock acrobatique : les qualités nécessaires

Vous l’avez compris, le rock acrobatique nécessitera une bonne forme ! Ses bienfaits physiques sont nombreux : musculation, assouplissement, endurance, sens du rythme, agilité… Vous aurez donc besoin de toute votre souplesse et persévérance pour progresser rapidement !

Nos cours similaires : à tous les coups, ça va vous plaire !

Koko-Newsletter

Prenez une belle dose d'inspiration avec nous !

Sign in